Viens discuter et rencontrer des ados comme toi !
 
AccueilLe ForumFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Débat : La "normalité"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nolaru
The King
The King
avatar

Messages : 188
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 21
Localisation : Nantes

MessageSujet: Débat : La "normalité"   Lun 30 Mai 2011 - 22:50

Je me permet de mettre ce sujet dans la partie "je le vis bien" parce que je ne le vis pas mal, tout simplement Smile


La normalité ou l'effacement de l'individualité selon Nolaru :

Je commencerai par donner une vision du monde, de la société telle qu'on la connait aujourd'hui : le monde, à toutes les échelles, est constitué de règles ou de lois (appelons les des lois) à toutes les échelles. L'exemple le plus simple est l'ensemble des règles physiques de ce monde, on peut définir chaque propriété de la matière selon des lois, comme la loi de la gravité universelle dont Newton est à l'origine.
De la même manière, on pourrait transformer tous les codes de la société en lois. Ces lois concernent des pans de plus en plus précis de cette société, ou manière de vivre. On pourrait donner,par exemple, une des lois qui concerne la quasi totalité des humains aujourd'hui : l'utilisation d'un langage. Ces lois, de plus en plus précises désignent des fragments de plus en plus étroits de la population, comme par exemple les hommes ayant l'habitude de porter des vêtements, des pantalons, des jeans, des jeans Levis, des jeans Levis de taille XL, etc... On pourrait diviser la populations en fragments avec une infinité de critères. Aujourd'hui, ce qui nous intéresse, c'est forcément les lois qui nous concernent, nous regroupent. Pour s'adapter à un groupe, il faut que le groupe et soit même soient concernés par un maximum de mêmes lois. Par exemple, pour s'intégrer à un groupe de personnes, il faudra obligatoirement apprécier et connaître l'univers de Rock'n'Roll, ou encore porter des Converses.
Ensuite, on peut ramener le fait d'être "normal" à deux points de vue : on se considère soit même comme normale, nôtre propre personne est le point de référence, on peut se permettre de juger les autres en fonctions de soit. Par exemple, penser que cet acrobate est un génie par ce qu'il se contorsionne d'une manière que je n'arrive pas à refaire, ou alors que cet élève est un imbécile, parce qu'il n'a pas réussi l'exercice de maths que j'ai, moi réussi. Le deuxième point de vue est de considérer la normalité comme l'ensemble des lois qui concernent la majorité des gens que je côtoie. C'est cette normalité qui t'oblige à te changer toi même en fonction des autres, ou du moins de la majorité d'entre eux.
Prenons nôtre cas, si particulier : par rapport au premier point de vue, nous sommes les quelques normaux sur Terre, alors que la majorité des autres humains sont moins... intelligents, pour être clair. Par rapport au deuxième point de vue, nous ne sommes pas normaux ! ce qui engendre une réaction négative de la part de nôtre entourage.
Ensuite, voyons la chose autrement, non plus de nôtre point de vue, mais de quelqu'un, au hasard. Si cette personne nous juge en fonction d'elle même, elle arrivera à telle ou telle conclusion, toutes différentes en fonction de l'individu choisi. Si cette personne nous juge en fonction de ce qui lui semble être "normal", normalité définie précédemment, elle nous trouvera forcément différent, du moins pas normal => réaction négative.
Le but deviens donc d'inciter une personne à te juger selon elle même, selon le premier point de vue. Il faut savoir que le résultat sera différent en fonction de chaque personne. Il faut donc savoir qui inciter à faire ça, c'est très important. Pour inciter une personne à te juger en fonction d'elle même, c'est bien simple, il te suffit de passer du temps quasiment seul avec elle (ou lui, bien sûr). Cette personne apprendra à te connaitre, et ne te jugera plus en fonction des critères "normaux", qu'on appelle aussi des clichés. Ce genre de personnes, qu'on a soigneusement choisie, et qui est apte à nous comprendre deviens un très bon ami. Il faut cependant veiller à ce que l’intérêt que cette personne doit te porter soit réciproque.
Le problème devient le cas où on ne parvient pas à inciter quelqu'un à te juger selon le premier point de vue, ou si on ne trouve personne apte à le faire. En ce cas.... on est obligé de changer, de s'adapter aux gens de nôtre entourage. Cette adaptation me déplaît beaucoup, car on perd ce qui fais de nous quelqu'un d'intéressant à mes yeux. C'est aussi pourquoi j'aime les personnes un peu... différentes, d'une certaine manière. Cette adaptation, c'est un peu comme une perte de diversité naturelle face à la disparition de plusieurs espèces, pour caricaturer un peu (beaucoup). Et comme cette adaptation me dérange, je préfère encore être seul que de m'obliger à changer. Tant pis si les humains ne peuvent pas profiter de ma présence parmi eux Twisted Evil
xD

Voila ma façon d'analyser les choses. Merci d'avoir lu tout mon petit délire jusqu'au bout Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Sora
MODO
MODO
avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 23
Localisation : Entre Kanto et Hoenn

MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Mar 31 Mai 2011 - 18:01

Point de vue que j'ai trouvé très intéressant franchement Surprised (C'est toujours intéressant de savoir ce que les autres pensent vis à vis d'un sujet en particulier)

Il y a certains moments où je suis assez d'accord avec toi (comme le besoin de diversité etc... sinon c'est pas marrant) bon ensuite on peut pas être d'accord sur tout, sinon ce ne serait pas un débat Wink

Je ne dis pas qu'on ne doit pas garder notre personnalité, sinon on se perd complètement comme tu l'as très bien dit, mais il y a quand même un minimum d'adaptation, si on vivait sur une île déserte bien sur qu'on pourrait être complètement nous même, sauf qu'on est ici en société, ce qui nous oblige à prendre un minimum les autres en compte. (Je sais que tu n'as pas vraiment dit le contraire mais à certains moments ça m'y faisait penser... Enfin bref)

_________________
"Without music, life would be a mistake." Nietzsche
真実はいつもひとつ!
これを読むことができますか?友達になってください!
A mi me gusta la pasta (Je voulais juste mettre un truc en espagnol)
"Heureux l'étudiant qui, comme la rivière, peut suivre son cours sans quitter son lit."
Revenir en haut Aller en bas
Nolaru
The King
The King
avatar

Messages : 188
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 21
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Mar 31 Mai 2011 - 18:48

Oui, mais d'un autre côté, est-ce que le fait d'être sur une île déserte ne t'obligerait pas à t'adapter ? On a toujours une adaptation à faire, mais elle est calculée, et ne peut être qu'un masque...
Revenir en haut Aller en bas
Sora
MODO
MODO
avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 23
Localisation : Entre Kanto et Hoenn

MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Mar 31 Mai 2011 - 19:15

S'adapter à la situation oui, aux autres non

_________________
"Without music, life would be a mistake." Nietzsche
真実はいつもひとつ!
これを読むことができますか?友達になってください!
A mi me gusta la pasta (Je voulais juste mettre un truc en espagnol)
"Heureux l'étudiant qui, comme la rivière, peut suivre son cours sans quitter son lit."
Revenir en haut Aller en bas
Nolaru
The King
The King
avatar

Messages : 188
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 21
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Mar 31 Mai 2011 - 19:18

Kumiko a écrit:
S'adapter à la situation oui, aux autres non

Je suis d'accord Wink
Revenir en haut Aller en bas
Tiffa
The King
The King
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 25/05/2011
Age : 21
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Mar 31 Mai 2011 - 20:50

moi je dis que il faut quand même s'adapter un peu aux autres. Mais qu'est ce que t'entends par s'adapter à la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Sora
MODO
MODO
avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 23
Localisation : Entre Kanto et Hoenn

MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Mer 1 Juin 2011 - 7:35

Je sais pas si la question était adressée à Nolaru mais je me permets de préciser que quand j'ai dit "S'adapter à la situation oui, aux autres non" je parlais "dans le cas où l'on vivrait sur une île déserte" (désolée si la précision était inutile)

_________________
"Without music, life would be a mistake." Nietzsche
真実はいつもひとつ!
これを読むことができますか?友達になってください!
A mi me gusta la pasta (Je voulais juste mettre un truc en espagnol)
"Heureux l'étudiant qui, comme la rivière, peut suivre son cours sans quitter son lit."
Revenir en haut Aller en bas
Tiffa
The King
The King
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 25/05/2011
Age : 21
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Mer 1 Juin 2011 - 15:48

ah ok j'étais totalement à la masse
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
The King
The King
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 17
Localisation : Dans un village paumé !

MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Jeu 22 Jan 2015 - 14:11

Je suis d'accord avec ta thèse, Nolaru.

study study je vais vous raconter une petite histoire qui n'est pas de moi ! Elle est tiré d'un bouquin donc j'ai oublier le titre ( honte à moi ! Snif !Sad )

Il était une fois, un royaume prospère où tout le monde était heureux. Le roi king gouvernait avec sagesse et sa fille unique, la princesse, était la plus belle fille qu'on eu jamais vu.

Or un jour, un mage noir, charmé par la beauté de la princesse, alla au palais et demanda sa main au roi.
Ce dernier, sachant que cet homme avec de noirs pratiques, refusa et le bannit !
La sorcier s'en alla par les bois en jurant qu'il se vengerait.
Sa vengeance fut terrible !Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Il empoissonna la rivière qui parcourait le royaume et qui approvisionnait toute la population en eau potable. Désormais quiconque buvait de cette eau serait fou.
Bientôt toute la population fut frappée de la folie. Ayant tous bu la même eau leur folie était donc la même, et personne ne s'en n'aperçu.
Un fou ne sait pas qu'il est fou si personne ne lui dit, étant donné que tout le monde est fou !

Mais le roi s'en rendit compte ainsi que tous les habitants du château car il avait leur propre puits qui n'était pas contaminé. Il s'interrogea et questionna sa population. Celle-ci ne comprenait pas les dires du roi car il n'était pas fou comme eux. Les sujets envahirent le palais et renversèrent le souverain de son trône, ce dernier fut exécuté.
Sa famille eut le temps de s'échapper du massacre. Ils fuirent le royaume aussi loin qu'il le purent comme des fugitifs.
Leur seul crime étant de n'avoir pas bu l'eau de la rivière.
Leur seul crime étant d'être différents.

Fin.


Revenir en haut Aller en bas
Clémence
The King
The King
avatar

Messages : 441
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 17
Localisation : Into the wild & In Machina

MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Jeu 22 Jan 2015 - 17:54

C'est une très belle histoire... O_o
j'y réfléchis depuis hier, la morale de cette histoire... elle me touche vraiment.
Après tout, on se sent un peu concerné de par cette différence...
Merci pour ce beau conte :')
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
The King
The King
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 17
Localisation : Dans un village paumé !

MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Jeu 22 Jan 2015 - 18:34

De rien Clémence !
Et merci pour ton message. Il me fait très plaisir ! Embarassed

Je me suis inscrite que très récemment et ce message n'était seulement que le deuxième que je postais. Je ne m'attendais pas à une réponse aussi vite ! Smile

Ce que je trouve d'intéressant dans cette histoire c'est qu'on ne peut pas blâmer la population d'être folle parce que c'est pas de leur faute s'il le sont ! On ne peut pas leur en vouloir d'avoir soif !



Revenir en haut Aller en bas
Clémence
The King
The King
avatar

Messages : 441
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 17
Localisation : Into the wild & In Machina

MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Jeu 22 Jan 2015 - 18:39

Je suis entièrement d'accord ! Ce n'est pas de leur faute, mais le fait est que la différence fait peur... ^^

Ps : Au fait, ça nous fera plaisir d'en apprendre un peu plus sur toi Wink n'hésite pas à te présenter ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
The King
The King
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 17
Localisation : Dans un village paumé !

MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Jeu 22 Jan 2015 - 19:04

Bah, j'ai 14 ans. Je suis en 3°. Et je sais que très récemment que je suis précoce. J'ai reçu cette nouvelle comme une sorte de délivrance : "Oui ! Je ne suis pas un extra-terrestre !" ( c'est peut-être un peu abusé mais grosso modo c'est ça.) ^^

Sinon j'aime lire et dessiner.

Heu... voilà voilà !
Je suis un peu nerveuse...C'est mon premier forum.
Revenir en haut Aller en bas
Ciatile
The King
The King
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 15/11/2014
Age : 17
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Mar 27 Jan 2015 - 0:08

Coucou Luciole ! Je t'assure tu n'as pas à être nerveuse, au contraire ! Il y a un onglet spécial "présentation", tu pourrais te présenter un peu plus en détail, histoire que plus de membres fassent ta connaissance Smile Et puis tout le monde est passé par là, alors t'as pas à hésiter Wink
En tout cas j'aime beaucoup ton histoire, ça fait réfléchir... Merci de nous l'avoir fait partager !
Bisous ;3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Jeu 29 Jan 2015 - 3:45

Salut Luciole, tout d'abord bienvenu sur le forum, et deuxièmement une petite question concernant ton propre avis sur cette histoire

Prenons une "norme" globale : ne pas tuer, être respecteux, parler, manger, travailler, etc
Au début de ton histoire tout le monde ou presque correspond à cette norme.

Seulement voilà, le terrible incident survient et 90% de la population ne respecte plus l'ancienne norme. Seul le Roi et ses serviteurs sont "à la norme"
Pourtant la norme est censée concerner la plus grande partie de la population. La folie devrait devenir la nouvelle norme.

DONC : est-ce que la norme est toujours la même ? auquel cas il y aurait une norme absolue et universelle probablement oubliée depuis longtemps. Le Roi et les serviteurs seraient alors détenteurs de la vérité absolue.
OU : est-ce que la norme change, du coup plus aucune utilité, si la norme ne permet pas de régir certaines règles qui restent fondées au fil du temps et des évènements, c'est comme des règles que l'on change quand ça nous arrange.

Personnellement, je pense que cette notion de norme est, comme Nolaru le dit si bien , une notion personnelle. Tout comme un jugement d'ailleurs.

Enfin, dernier point, la différence est universelle. Je me refuse à croire que l'humanité est composé en grande partie de gentils moutons sans personnalité, ayant besoin de modèles, donnés et prémâchés par les grands de ce monde. C'est juste que ... bah peut de personnes l'affichent et ça, je sais pas pourquoi :/

Bien sûr tous les autres avis sont les bienvenus Wink
Revenir en haut Aller en bas
joxuss
The King
The King
avatar

Messages : 878
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 20
Localisation : poitou-charente

MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Jeu 29 Jan 2015 - 21:45

Moi je suis sur de ce que tu n'es pas sur dans ton dernier paragraphe ^^
Mais bon biensur ils ont un minimum de base personnalité.
Revenir en haut Aller en bas
Ahelyz
The King
The King
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 19
Localisation : Ici

MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Dim 22 Mar 2015 - 9:53

Je suis d'accord avec Erasmus et Nolaru, la normalité est une notion personnelle. Mais je pense aussi que paradoxalement, individuellement les personnes n'arrivent pas à se considérer comme la "norme" et cherche donc un modèle qui représente pour eux cette norme. Ils se mettent donc à imiter "gentiment" leur norme. Par un super effet de domino, on se retrouve avec un tas de personnes différentes se ressemblant un max. Comme ils se ressemblent un max, ils forment la "normalité de majorité". Et sans doute que s'ils ont autant peur de la "différence", c'est parce qu'ils se sont réfugier dans un cocon bien douillet de "connu"(=ses amis très uniquement identiques) et que ça le sortirais de sa zone de confort.

Après, je pense que si on n'est pas des "moutons", c'est parce qu'on a pris conscience de cette attrait de "normalité" ( qui n'est en fait qu'un moyen de se rassurer ) et donc la plupart d'entre nous le "rejette" et tiens particulièrement à notre différence. Cependant, la différence affichée ne concernent que certains points. Pour être différent, je ne vais pas aller briser mes valeurs ou les règles de la société. Prenons un exemple complètement extrême, si je veux être différente, je ne vais pas pour autant devenir une sociopathe tueuse d'enfants dont le nom commencent par la lettre Z (pour la dose de différence).
Donc je pense comme Nolaru, il nous faut néanmoins nous adapter un minimum à cette société majoritaire. Je m'explique: Ne pas vivre en exclus et en rejet total de la majorité pour le simple fait qu'elle est majoritaire.


Pour revenir sur le super texte de Luciole, je pense que la norme dans le sens modèle, style visuel est en changement constant en fonction du temps. Sinon nous aurions la même "norme" que les premiers hommes sur terre ou les gens au 18ème; et donc les goûts n'évolueraient pas. Cependant, la norme dans le sens règle de la société, genre ce que Erasmus disait (ne pas tuer, être respecteux,...) est comme une base autour de laquelle on brode différemment selon les époques.
J'aimerais pouvoir dire que la norme est immuable et que la seule normalité est de vivre et de mourir, mais dans le sens populaire, ce qu'on entends par norme est aussi synonyme de changement, ce que je désignais comme norme à 12ans, n'est plus ce que je désigne aujourd'hui comme norme.

J'ai aussi la conviction sincère qu'au fond chacun est différent mais ne veut pas l'affiché publiquement.( C'est sans doute pourquoi, je m'entends mieux avec les personnes individuellement qu'avec un grand groupe.) Après tout nous sommes jeunes (enfin moi ^^) et je n'ai connu que le collège et le lycée, peut-être pouvons nous encore avoir l'espoir que les personnes finissent par se démarquer et que cet aspect "mouton" n'était qu'un palier/passage pour trouver leur propre personnalité et style, que nous avons eu la chance de trouver plus tôt.

Petit question pour Noralu, si tu reviens sur ce site: Est-ce qu'aujourd'hui, tu nous donnerais une nouvelle définition de ta normalité ? (après tout en 4 ans, on change pas mal surtout à ce moment là )


Bref, je me suis encore laissée emporter x) pale
Revenir en haut Aller en bas
Kenzo
The King
The King
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 01/01/2014
Age : 19
Localisation : France

MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   Ven 3 Juil 2015 - 3:30

Très beau texte Nolaru ^^

Je suis tout à fait d'accord avec tout ce que je viens de lire , personnellement je pensé déjà de cette façon et c'est assez rassurant de savoir que je ne suis pas le seul dans ce cas la .

Tout mes remerciement car ce texte ma motivé pour en écrire un qui sera assez en rapport mais seulement en fonction de la vision des choses et non du sujet Idea .

En tout cas bien que je sois plus jeune , je trouve ta façon de réfléchir vraiment bien construite , tu te fie au vérité et à ce que tu observe , et non à ce que les autres peuvent pensé .

En tout cas c'est ce que j'en aurais conclu de ce que je viens de lire  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débat : La "normalité"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat : La "normalité"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» où est la limite de la "normalité"?
» Normalité ? (Les implexes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ado Précoce :: La précocité :: Moi, Je le vis bien !-
Sauter vers: