Viens discuter et rencontrer des ados comme toi !
 
AccueilLe ForumFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les "normaux"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cimus
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 01/08/2015
Age : 19
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Les "normaux"   Sam 1 Aoû 2015 - 14:43

Salut à tous alors voilà ayant appris depuis peu que je suis certainement précoce (il faut encore que je passe le test de QI mais pour le précocité la psy n'avait pas vraiment de doutes) une question finalement assez simple en soi me taraude. Que met-on derrière le terme de personnes "normales" ? En effet j'avoue que m'imaginer qu'environ 7 milliards d'âmes soit regroupées sous un terme aussi simple et à la fois indéfini (pour moi personnellement) que "normal" est un concept qui m'échappe. Surtt que comme dit dans un autre post du forum (je sais plus lequel) la normalité est toute relative aux groupes considérés. Alors voilà si qqun pouvait éclairer ma lanterne se serait sympa ☺
Revenir en haut Aller en bas
cimus
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 01/08/2015
Age : 19
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Les "normaux"   Lun 3 Aoû 2015 - 17:41

N'ayant pas de réponse j'ai peur de m'être mal exprimé et je ne voudrais pas que ma question soit confondu avec un autre topic sur les personnes "normales". Connaissant les différences qui valent le statut de zèbre je prend plutôt le problème à l'envers: comment les "autres" font-ils pour ne pas penser comme nous ? (Je me rend bien compte que c'est débile comme question sur un forum de zèbres mais je me vois mal allait leurs demander). Finalement à quoi pensent-ils, leur arrivent-ils de ne PAS penser de maniere naturelle ? (je sais mm pas si humainement c'est possible). Enfin bref je sais pas si j'ai était beaucoup plus clair et si c'est plus compréhensible mais bon.. (faut vraiment que j'apprenne à m'exprimer :/). Je me doute que ça peut paraître tendu comme question mais n'importe quel point de vue sera le bienvenu Smile
Revenir en haut Aller en bas
aura_8
The King
The King
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 20
Localisation : Réunion

MessageSujet: Re: Les "normaux"   Lun 3 Aoû 2015 - 19:03

Bonsoir Cimus, pour répondre à ta question, pour ma part j'ai encore du mal à définir la normalité, personnellement je pense que la normalité c'est l'absence de ce questionnement quasi obsessionnel et omniprésent et ce que ce soit sur nous ou sur le monde, c'est vivre le moment présent, je ne dis pas qu'en étant normal on ne pense pas, disons que c'est moins naturel.
Revenir en haut Aller en bas
cimus
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 01/08/2015
Age : 19
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Les "normaux"   Mar 4 Aoû 2015 - 11:08

Merci pour ta réponse j'avais peur que mon premier sujet soit un gros bid Smile. Je partage assez ton point de vue mais ce qui me dérange c'est de m'imaginer que ces personnes peuvent avoir des moments dans leur vie où elles ne pensent à rien (comme tu dit elles vivent le moment présent). Est-ce finalement cela la différence entre la pensée linéaire et la pensée en arborescence ? Comme si la précocité nous empêcher de profiter réellement de ce qui nous entourent. Bien sur je suppose que même sur ce forum il est arrivé à pas mal d'entre nous d'avoir des moments de vide mais à tes dire je suppose que chez eux c'est plus fréquent et naturel que chez nous. Ça doit quand même être pratique quand tu va te coucher et que tu peut t'endormir direct sans cogiter avant (sur ce point je les envie, perso ça relève du miracle --' )
Revenir en haut Aller en bas
Paradoxical
The King
The King
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 23/05/2015
Age : 18

MessageSujet: Re: Les "normaux"   Mar 4 Aoû 2015 - 22:26

Message supprimé. Désolée :/


Dernière édition par Paradoxical le Sam 9 Avr 2016 - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cimus
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 01/08/2015
Age : 19
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Les "normaux"   Mer 5 Aoû 2015 - 11:31

Paradoxical ton point de vue est assez intéressante je trouve parce qu’il permet d'éclairer d'une manière différente le sujet (auquel je te rassure tu as très bien répondu d'ailleurs).

Pour revenir sur le passage dans lequel tu parle de notre petit faible pour les questions existentielles, la justice... et que tu demande si ça ce soigne personnellement quand je regarde les autres je préfère tout de même rester "malade". En effet je dirais que je suis fier de pouvoir avoir des réflexion plus poussées que la grosse majorité des gens de mon âge car j'estime que la surdouance (c'est le nom employé et j'ai pas vraiment honte de l'utiliser c'est plus le mythe qui c'est construit autour ainsi que la prétention qui y est associé qui me gêne, enfin bref XD) a 2 facettes (comme tout finalement).
Personnellement j'ai décidé de la prendre du bon coté et l'utiliser telle qu'elle devrait l'être, c'est à dire pouvoir approfondir de nombreux sujets que ce soit tout seul ou avec d'autres personnes (capables de suivre et je dit ça sans méchanceté). Ce dire qu'on réfléchit plus que pas mal de gens c'est pas mal gratifiant je trouve même si je sais qu'il y aura toujours des personnes qui en sauront plus et tant mieux d'ailleurs. Pour avancé ne faut-il pas apprendre et comprendre ? Les hommes préhistoriques ont bien découvert le feu, ils ont compris qu'il était utile pour la survie et aujourd'hui nous voilà (c'est assez caricatural mais bon c'est l'idée). Il a bien fallu que des gens ait des idée bizarre pour qu'on sache que la Terre n'était pas ronde, qu'elle n'était pas le centre du monde donc je pense que notre façon de voir les choses peut nous apportait à nous et aux autres si on sait comment faire (c'est là que réside le mystère pour moi). Comment faire pour que plus de gens sortent de l'esprit mouton et s'intéressent plus a ce qui nous entoure c'est je pense un gros défi mais qui vaut la peine d'être relevé ou en tout cas d'essayer. Voilà mon point de vue
Revenir en haut Aller en bas
Paradoxical
The King
The King
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 23/05/2015
Age : 18

MessageSujet: Re: Les "normaux"   Mer 5 Aoû 2015 - 15:23

Message supprimé. Désolée :/


Dernière édition par Paradoxical le Sam 9 Avr 2016 - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cimus
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 01/08/2015
Age : 19
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Les "normaux"   Mer 5 Aoû 2015 - 16:40

J'avais espérer que personne ne remarquerait ma faute de frappe sur la forme de la Terre... XD

Effectivement on est je pense plus conscient des choses et des injustices. Mais personnellement sachant qu'on ne peut à notre échelle rien y faire je n'y pense pas très souvent malgré le fait que ce soit horrible que des gens puissent vivre cela je suis tout à fait d'accord. J'ai comme chasser cette idée de ma tête afin d'éviter de trop souffrir sans ne pouvoir rien y faire (c'est dégeulasse je le sait bien mais on fait comme on peut pour se protéger)
Revenir en haut Aller en bas
Paradoxical
The King
The King
avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 23/05/2015
Age : 18

MessageSujet: Re: Les "normaux"   Mer 5 Aoû 2015 - 20:10

Message supprimé. Désolée :/


Dernière édition par Paradoxical le Sam 9 Avr 2016 - 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cimus
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 01/08/2015
Age : 19
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Les "normaux"   Mer 5 Aoû 2015 - 20:47

Attention ce n'est pas parcequ'aujourd'hui je ne fait rien que ça ne me préoccupe pas lorsqu'il m'arrive d'y penser.Pour l'instant pour moi l'important c'est de faire des études et de réussir sa vie en ayant un peu de pouvoir et à ce moment là je pense qu'avec cette influence là tu peut faire changer les choses. Malala à voulu faire changer les choses parce que ça la concernait directement déplus son action est extrême pour le coin du monde ou elle vie d'ou la grande importance de son acte. Ce que j'essaye de dire c'est que pour changer les choses mon action à moi en France ne pourra toucher directement que la France. Par contre pour changer le monde il n'y a pas de secret on sait tous qu'est ce qui le fait tourner et pour gagner cette partie il faut battre les mentalité selon les règle utilisées.
Revenir en haut Aller en bas
axellou
Bavard
Bavard
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 02/04/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: Les "normaux"   Sam 15 Aoû 2015 - 22:10

En fait, les gens qualifie de normale une personne qui n'est pas dans la norme, qui se différencie de celle ci. En gros une personne normale normale serait une personne qui est dans les normes de la société actuelle, qui fait les mêmes activités, a à peu près les mêmes gouts, qui s'habillent à peu près comme tout le monde, qui a la même manière de fonctionner que les autres, un peu la même façon de raisonner tout ça... Fin tu vois le genre... Une débilité au fond... Parce que personne n'est "normal" on est tous différent. Normal c'est vraiment par rapport à une certaine norme de la société actuelle quoi

Je sais pas du tout si t'as compris ce que je viens de dire, je suis peut etre partie un peu loin dans mon délire et je suis pas sure du tout de pouvoir etre comprise :')
Revenir en haut Aller en bas
cimus
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 01/08/2015
Age : 19
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Les "normaux"   Sam 15 Aoû 2015 - 23:23

Ce qui me fait peur dans ce que tu dit c'est que j'ai l'impression qu'une bonne partie de la population est normale dans le sens que tu explique (raisonner pareil, avoir les memes goûts etc...). Je m'explique, la société a créer des règles que tout le monde doit respecter (jusque là pas de surprise) sauf que la machine s'est à mon avis emballer et c'est mis à formater les gens de telle sorte que même si personne ne pense pareil et ben finalement tu arrive à retomber sur un voir deux modèle type. Comme si chaque personne étant un peu une variante mais qu'en creusant un peu tu retombais sur la même chose. Et le pire c'est que le formatage à tellement était pousser à l'extrême qu'il devient dangereux de s'éloigner du modèle, d'ou l'esprit grégaire qu'on observe. Personnellement il m'arrive de me surprendre à vouloir faire comme les autres alors que pourtt je suis contre cet esprit mouton. Il y a tellement d'exemples de cette peur de ce qui est inconnu que ça en devient alarmant. Et comme notre petit cerveau aime la constance il est facile de tomber la-dedans mais je pense que c'est triste de se priver de la diversité du monde.
Einstein avait dit qu'"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé". Je pense que ça résume assez bien ce que j'en pense personnellement, après ça reste que mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
axellou
Bavard
Bavard
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 02/04/2015
Age : 19

MessageSujet: Re: Les "normaux"   Dim 16 Aoû 2015 - 13:39

Ton raisonnement se tient tout à fait, après je pense pas qu'on puisse réellement savoir ou que l'on puisse en faire une généralité. Il y aura toujours des personnes qui vont respecter ce que tu viens de dire, ça c'est sûr, mais il y aura toujours des personnes qui ne seront pas comme ça. Mais t'as pas tord
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
The King
The King
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 17
Localisation : Dans un village paumé !

MessageSujet: Re: Les "normaux"   Sam 5 Sep 2015 - 11:48

Pendant que je lisais vos messages (ce qui était fort intéressant soit dit en passant) je pensais a un truc : Et si je faisais un p'tit tour du côté de la définition dans le dictionnaire...

NORMAL, E, AUX adj. 1 Qui est conforme à une moyenne considérée comme une norme ; qui n'a rien d'exceptionnel ; ordinaire, habituel
2. Qui ne présente aucun trouble pathologique
(après il cause de chimie et de géométrie... Ya pas grand intérêt...)

Donc tous revient à cette fameuse norme. Dont Larousse me dit:
NORME n.f 1 Etat habituel, conforme à la règle établie. 2 Critère, principe auquel se réfère tout jugement de valeur moral ou esthétique.

Personnellement j'aime beaucoup la définition que j'ai soulignée. Je me m'explique :

Le cerveau humain a pour mission de nous prévenir du danger dans un intérêt primitif de survie. C'est sur ce principe que marche la peur. Ainsi un bruit anormal nous semble louche etc.
Mais pour survivre l'homme a besoin d'avoir de bonne relation sociale. Je pense qu'un individu suspect ou ne répondant pas a un comportement rassurant engendra un sentiment de méfiance ou de crainte pour l'observateur.
Aussi, comme on ne vit pas dans le monde des Bisounours, c'est très facile pour les gens de pointer du doigt un zèbre et de le rabâcher tout simplement parce qu'il est "différant".
Après tout est une question d'échelle : par exemple, la plupart des français trouve que ce n'est pas normal ce qui se passe en Corée du Nord. Après a l'échelle d'une classe, les critères sont différents. (vêtement, façon de parler etc.)

Je pourrais continuer longtemps comme ça mais vous m'avez comprise ( enfin j'espère!)

Bonne journée à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Clémence
The King
The King
avatar

Messages : 441
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 17
Localisation : Into the wild & In Machina

MessageSujet: Re: Les "normaux"   Sam 12 Sep 2015 - 23:07

J'ai lu avec attention vos réponses.
pour ma part, je crois qu'il n'y a pas de "normalité" tout simplement. Comment pourrai-t-on comparer des personnes et les classer alors que chacune d'entre elle ne ressemble pas à l'autre ?
tout le monde est Unique, alors oui, il a des choses qui rapprochent plusieurs personnes, des "points communs", qui permettent le plus souvent de créer des liens et de "tisser" la toile d'un certain groupe dans lequel on les places. dans lequel on nous place.
(vive les cours de socio #holisme #individualisme x'))

La notion de "normalité" est difficile à encadrer, à définir, alors certes Cimus, les gens dits "normaux" sont différents de nous, comme nous sommes différents d'eux. ce n'est pas qu'ils ne pensent pas, c'est qu'ils pensent autrement. Mais dans cette différence entre eux et nous les EIP (enfants intellectuellement précoces) il y a encore des différences au sein même du groupe auquel ils appartiennent.
Tu vois, on pourrai prendre l'exemple de frères jumeaux. d'apparence, ils sont pareils, mais en réalité, leur personnalités n'ont souvent totalement rien à voir avec celle de leur frère (en dehors des valeurs que leur ont inculquées leurs parents)

Après, chacun son avis ^^

Peut-on savoir où s'arrête le normal, où commence l'anormal ? Vous pouvez définir ces notions, vous, normalité, anormalité ? Philosophiquement et médicalement, personne n'a pu résoudre le problème.
- Eugène Ionesco, Rhinocéros.
Revenir en haut Aller en bas
Bulle
Petit Nouveau
Petit Nouveau
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 18

MessageSujet: Re: Les "normaux"   Dim 24 Jan 2016 - 15:28

Cependant il existe une différence.
Et pour qu'il y ai différence, il doit bien y avoir une origine ou une "norme" pour permettre la comparaison.
Chacun partant du principe qu'il est normal (je ne dit pas par rapport à la société, mais par rapport à lui même), il se fixe comme norme.
Nous sommes tous différents, alors si certaines de nos normes peuvent se trouver communes à celles des autres, la pluparts ne le sont pas.
Mais comme les précoces ne rentrent pas forcément dans le cadre de normalité, niveau comportement, ressentit ou réactions, pour beaucoup de gens, il ne sont pas pour eux dans les normes, donc normaux (d'ailleurs, les termes de précoces ou surdoués peuvent mener à la même idée.).
Et là ont suis le problème des masses: c'est l'opinion, non pas la plus représentée, mais celle qui crie le plus fort, qui impose sa norme aux autres.
La comparaison normaux/différents ne date pas d'hier. La société actuelle se base beaucoup (trop) dessus.
Celle concernant les précoces c'est installée depuis assez longtemps pour que sa simple existence soit elle même rentrée dans nos normes.
C'est dans cette société que nous sommes nés, que nous avons été éduqués, et que nous avons commencé à fixer nos normes.
Le langage suit. Il faut se faire comprendre.
Comme "l'opinion commune" à "décidé" des normaux/anormaux, les mots nous sont restés.
A nous de mettre notre propre sens derrière ses mots.
Revenir en haut Aller en bas
katheline
Petit Nouveau
Petit Nouveau


Messages : 8
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 17

MessageSujet: Re: Les "normaux"   Ven 20 Mai 2016 - 17:13

Quand j'avais 6-7 ans ( c'est pas pour me moquer ) j'ai posée exactement la même question au spécialiste qui me suivait et il ma répondue quelque chose que je trouve assez explicatif : il ma dit d'imaginer un arbre.
on donne a deux élèves le début de l'arbre et ont leur demande de trouver comment il se termine ( un problème de math quoi )
l'enfant précoce va donner le résultats mais ne sauras pas comment il y est arriver car sont cerveau auras simplement regarder l'arbre en générale et sauter au niveau de la branche concerner pour donner la réponse
l'enfant non précoce va lui suivre le chemin de toutes les branches jusqu'à pouvoir trouver la bonne et seras donc en mesure d'expliquer son raisonnement.

Cela explique aussi le fait que nos facilité est des limites.

voila après il est vrai qu'un précoce ce pose plus de question qu'une autre personne mais sa c'est simplement car notre " intelligence " est plus développer et aussi car on est très curieux.
voila j'espère que je t'es aider

( dsl pour les fautes d'orthographe)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les "normaux"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les "normaux"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autres phénomènes ir-rationnels et para-normaux (du tout)
» Yaourts au lait infantile
» petits suisses!!!!!!!!!
» alimentation pour ma petite puce.
» Albumine dans les urines et AAD ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ado Précoce :: La précocité :: Les gens/Les amis-
Sauter vers: