Viens discuter et rencontrer des ados comme toi !
 
AccueilLe ForumFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nous ne connaissons pas "les précoces"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paradoxical
The King
The King
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 23/05/2015
Age : 18

MessageSujet: Nous ne connaissons pas "les précoces"   Dim 9 Juil 2017 - 21:22

Bonjour à toutes et à tous

Ce post s'adresse, bien évidemment, à l'ensemble de la communauté de ce forum, mais aussi à n'importe qui souhaitant se renseigner sur la précocité, car n'oublions pas que ce forum est libre d'accès sur Internet, et que par conséquent tout le monde peut le lire.

Je ne m'apprête pas à poser de question, mais plutôt à partager mes connaissances personnelles, que je vous invite à compléter ou corriger, afin de créer un sujet de discussion aussi pertinent et enrichissant que possible.


--------

Vous aurez certainement remarqué que l'on cherche souvent (pour soi-même ou pour autrui) à quoi correspondent les critères, les caractéristiques de la précocité.
Et bien souvent, on retrouve les même schémas. Pour ne citer que quelques exemples, nous pourrions évoquer la rapidité d'apprentissage, la qualité de la mémoire, et la difficulté à créer des liens sociaux.

Seulement, ce qui me tient à cœur ici, c'est de souligner un problème majeur: nous ne connaissons pas les précoces.

Il faut savoir que ce n'est qu'en 1946 que le terme de "surdoué" a fait son apparition, et avec lui les premières (et rares) études sur ce phénomène. Et bien évidemment, ces travaux de recherches ne se sont fait que dans certains pays, notamment les plus grandes puissances.
Ainsi, il n'y a que 70 ans environ que notre différence intellectuelle a commencé à être considérée.

Naturellement, ce nouveau domaine de recherches a intéressé la communauté scientifique, et nos connaissances se sont étendues sur le sujet... seulement, nous sommes très, très loin de connaître ce qu'est la précocité réellement.

Et même sur ce forum, on n'évoque que très peu les THQI, et encore moins les TTHQI.
Cherchez sur internet: plus le QI est élevé, moins vous trouverez d'informations car moins on connait de chose dessus.

A titre anecdotique : Lorsque Albert Einstein et mort, son cerveau a été sujet à des observations scientifique, et notamment découpé en petits cubes afin d'être étudié. (Pour l'anecdote, son cerveau a même été volé; preuve de sa valeur pour la communauté scientifique). Mais rien de particulier n'a été trouvé, et les recherches n'ont pas été très fructueuses. (je vous invite à vous renseigner sur le sujet si celui-ci vous intéresse, car mes connaissances s'arrêtent là)

Ce que nous connaissons aujourd'hui, c'est la célèbre courbe indiquant le pourcentage de personnes avec tel ou tel QI, que voici :



Vous le savez peut-être déjà, mais je profite de ce post pour rappeler quelques bases :

>>> On parle de retard mental (d'où l’appellation "attardé", malheureusement trop souvent péjorative) pour un QI inférieur à 70.
>>> Entre 70 et 130, bien que les différences puissent être très grandes, on considère que l'individu peut-être qualifié de "normal", ce à quoi on peut préciser qu'il possède une intelligence faible ou supérieure, mais cela reste toujours dans une certaine moyenne et n'est pas considéré comme pathologique.
>>> De 130 à 145, on parle de précocité (autrefois le terme employé était douance ou surdouance). On peut aussi parfois trouver le terme de "zèbre", proposé par Jeanne Siaud-Facchin afin de ne pas utiliser d'autres termes trop lourdement connotés et souvent mal ou pas compris.
>>> Pour un QI allant de 145 à 160, on parle de THQI (très haut quotient intelectuel)

Les tests de QI classiques s'arrêtent à 160, mais il en existe également d'autres, plus spécifiques, permettant de calculer le QI de personne dépassant cette limite. Cependant, plus le QI est élevé, et par définition, plus le cerveau est complexe est développé, ce qui explique qu'il soit davantage difficile d'effectuer des recherches scientifiques dessus (sachant, notamment, que cette complexification du cerveau n'est pas nécessairement materielle, et donc non observable visuellement... Mais attention, ce que je dis ici est vrai jusqu'à réfutabilité scientifique... seulement la science n'en est pas encore arrivé à ce point). Ainsi, de nombreux psychologues et spécialistes du domaine ne reconnaissent pas ce genre de tests, mais qui pourtant existent... et donnent des résultats bien réels.

>>> Pour les personnes ayant un QI supérieur à 160, on parle de TTHQI (très très haut quotient intellectuel)
Il va sans dire que les personnes TTHQI sont extrêmement minoritaire et méconnues.



Ainsi nous constatons qu'il existe différentes "grandes catégories", dont chacune est divisible autant de fois qu'il y a de personne, car chaque cas est différent. Nous parlons ici à la fois de science et de science humaine car des facteurs physiques et physiologiques mais aussi des facteurs sociaux entrent en compte.

Mais alors, là où je voulais en venir, c'est notamment à deux questions auxquelles j'aimerais tenter d'apporter ma réponse, parmi toutes les autres questions qu'il reste à traiter.

1. Pourquoi ne connaissons nous pas bien les précoces ?

Si nous manquons de connaissances sur les précoces, c'est avant toute chose pour une raison très simple: il n'existe pas de recensement des précoces.
Ainsi, un EIP (enfant intellectuellement précoce) n'est repéré que s'il manifeste des difficultés, notamment dans le milieux scolaire.
De plus, le repérage des EIP dépendra de nombreux aspects: sa capacité à agir comme les autres (et donc à ne pas exprimer sa différence) ou son milieu social sont deux grands aspects qui peuvent empêcher de détecter la précocité d'un enfant. En outre, sans un diagnostique sérieusement établi, il est difficile de savoir réellement la nature de l'enfant.
Exemple : Admettons qu'un enfant aie de mauvaises notes à l'école. Il ne connait pas ses leçons, n'arrive pas à les retenir... deux profils opposés sont alors possibles : l'enfant est en réelle difficulté scolaire, ce qu'on lui demande est trop difficile en comparaison de son rythme d'apprentissage, etc... ce qui peut, par exemple, nous amener à un retard mental (faible QI). Ou bien à l'inverse, l'enfant peut également trouver que ce qu'on lui apprend est trop facile, perdre de l'intérêt, et progressivement ne plus écouter en classe jusqu'à créer une difficulté scolaire; ici, l'enfant possède (par exemple) un QI au dessus de la moyenne.
Dans un milieu favorisé, payer un psychologue qui saura faire la différence entre ces deux profils est plus simple que dans un milieu défavorisé, et ainsi on pourra se tromper, et chercher à aider l'enfant de la mauvaise manière, etc.


Ainsi, ce que je cherche à dire ici, c'est que si nous ne connaissons pas bien les précoces, c'est parce que nous interrogeons toujours ceux d'un même profil.
Beaucoup de précoces parviennent à sortir du système scolaire sans rencontrer de problème majeur, et peuvent même avoir d'excellent résultats scolaires... ceux-ci ne sont donc pas repérés.

Le cerveau est un organe particulièrement complexe, et lorsque le QI augmente, il le devient plus encore... seulement, il arrive (plus souvent qu'on ne voudrait le croire) que le cerveau soit suffisamment intelligent pour se brider, se limiter lui-même, et peut rendre l'individu capable de feindre la normalité.
On pourrait penser que ce genre de cas est idéal, car il semble permettre une intégration dans la société, mais en réalité, s'il y a une restriction du développement intellectuel, il y a nécessairement une restriction de l'épanouissement, et même inconsciente, une sensation d'étouffement grandit, faisant naître un mal être.

Les caractéristiques des précoces ne sont que difficilement énumérable, car chaque être aura ses particularité, en fonction de la façon dont il aura pu développer son esprit. Deux personnes ayant 137 de QI ne seront pas identiques, car rien n'indique qu'elles auront développé leur esprit de la même manière.
Le QI représente un potentiel et non pas une caractéristique fixe d'un individu. C'est un peu comme une mesure de la puissance dont le cerveau est capable; cela ne signifie pas que le cerveau tourne à plein régime en permanence.

Ainsi, nous ne connaissons pas les précoces car nous ne savons pas qui ils sont, dans le sens où nous n'arrivons pas à étudier tous les types de profil.
En conclusion : vous pouvez très bien être intellectuellement précoce même si les critères classiques ne vous correspondent pas.


2. Pourquoi les précoces ne sont-ils pas aidés davantage ?

D'une part, parce qu'on ne les connait pas assez...
Mais d'autre part, parce qu'il faut être précoce soi-même pour avoir une idée de ce que cela signifie.
En France, il existe des référents par régionaux de la précocité... malheureusement, nombre d'entre eux ne sont pas précoces eux-même.
Il est vraiment important de souligner qu'il est très difficile d'imaginer ce que représente le fait d'avoir un QI supérieur au sien.
Plus le QI est élevé, plus la sensibilité, la réflexion, etc le sera aussi. Imaginer des compétences et habilités qu'on ne possède pas soi même et qui ne sont en aucun cas visible demande un très grand effort d'abstraction, ainsi que beaucoup de prise de recul.
Malheureusement, peu de psychologues parviennent à visualiser cette différence lorsque leurs patient ont un QI supérieur au leur.
Alors imaginez ce qu'il se passe lorsqu'un THQI (plus de 145) ou TTHQI (plus de 160) vient demander de l'aide à un psychologue (ou autre) qui ne peut même pas imaginer comment fonctionne sa manière de réfléchir ! Il est également difficile pour une personne avec un QI élevé de se dire que le système de pensée d'une personne "normale" soit différent : c'est un peu comme demander à un daltonien d'imaginer des couleurs qu'il n'a jamais pu voir.
Enfin pour conclure, on n'aide pas assez les précoces parce qu'on ne les connait pas assez, et par conséquent, parce que c'est particulièrement difficile de les aider.

--------


Voilà
Je tenais à partager toutes ces informations sur Internet, et je n'avais qu'ici pour le faire
Je souhaiterai que chaque personne qui désire se renseigner sur la précocité puisse y avoir accès, et que ça l'aide, peut-être, à comprendre certaines choses

Pour beaucoup de membres de ce forum je n'apprends pas grand chose ici, mais je sais aussi que pour d'autres, c'est un domaine qui reste très flou, et notamment pour le sujet des THQI et TTHQI, où il faut réellement connaître quelqu'un qui est dans ce cas (je veux dire, très bien connaître cette personne, suffisamment pour la comprendre).

J'espère cependant avoir pu apporter des réponses ou au moins partager mes connaissances, et ainsi aider ceux qui liront mes mots.
Je vous invite fortement à me corriger et à me compléter !
Revenir en haut Aller en bas
Briséis
The King
The King
avatar

Messages : 703
Date d'inscription : 31/01/2016
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre ou la tienne, ça dépend de mon humeur !

MessageSujet: Re: Nous ne connaissons pas "les précoces"   Lun 10 Juil 2017 - 14:17

Rien à redire.

Peut être ajouter un p'tit truc :
Pour l'éducation ( française ) qui n'est pas adaptée aux surdoués, le gouvernement a pour argument que s'ils sont surdoués, alors ils arriveront forcément à suivre. En gros ils n'imaginent pas le cerveau capable de se brider tout seul.
Sinon effectivement peu de pays se sont interessés aux surdoués, mais bon là mes infos datent un peu : pendant la Guerre Froide, les USA et l'URSS se sont tous les deux interessés à ce sujet. On peut y voir que les précoces sont ( peut-être ) un outil pour le développement national.

Anecdote : le test de QI trouve ses racines en France (lien)
Revenir en haut Aller en bas
melimelo
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 15
Localisation : Petite île sympathique

MessageSujet: Re: Nous ne connaissons pas "les précoces"   Sam 15 Juil 2017 - 12:08

Une psy m'avait raconté que la précocité était aussi une question de maturité intellectuelle élevée par rapport à son age, ce qui voudrait dire que plus le QI est élevé, plus on a d'avance intellectuelle par rapport aux personnes de notre age. Voila voila c'est tout ^^
En tout cas, super post !! Merci pour toutes tes infos, ça fait du bien de faire le point des fois ^^
Revenir en haut Aller en bas
Simoun1er
The King
The King
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 17
Localisation : Dans les nuages (mais dans le 14 aussi)

MessageSujet: Re: Nous ne connaissons pas "les précoces"   Sam 15 Juil 2017 - 16:29

Sache melimelo que ce n'est pas que le QI, les choses que l'on vit comptes aussi beaucoup ! Mais en règle générale c'est vrai !
Bon sinon excellent post, enfin quelqu'un qui ne tombe pas dans le piège de croire que précoce, surdoué, zèbre et autre sont différents ! Personne me croit quand je le dis d'habitude alors merci !
Revenir en haut Aller en bas
Briséis
The King
The King
avatar

Messages : 703
Date d'inscription : 31/01/2016
Age : 17
Localisation : Dans ma chambre ou la tienne, ça dépend de mon humeur !

MessageSujet: Re: Nous ne connaissons pas "les précoces"   Sam 15 Juil 2017 - 17:36

Méli, y a effectivement un histoire comme ça, pour calculer l'avance ou le retard d'un enfant. Tu mesures l'âge mental, tu le divise par l'âge réel, t'obtiens un chiffre et ça te donne un indice sur l'avance ou le retard du gamin !
Exemple : Age mental = 10 ans, age réel = 7. -> 10/7=1,42 le gnome est en avance.
Revenir en haut Aller en bas
melimelo
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 15
Localisation : Petite île sympathique

MessageSujet: Re: Nous ne connaissons pas "les précoces"   Sam 15 Juil 2017 - 23:46

D'accord d'accord ^^ Merci pour les infos Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nous ne connaissons pas "les précoces"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous ne connaissons pas "les précoces"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» oune video eud tcheu nous
» nos enfants nous épatent
» Ne nous fais pas entrer en tentation, mais délivre-nous du méchant. — Mat. 6:13.
» qu'est-ce qui nous conviendrait ?
» nous n'irons plus au bois vidéo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ado Précoce :: La précocité :: La précocité en général-
Sauter vers: