Viens discuter et rencontrer des ados comme toi !
 
AccueilLe ForumFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je viens raconter ma vie, et c'est super interessant, lisez

Aller en bas 
AuteurMessage
Eleutherodactylus
The King
The King
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 20

MessageSujet: Je viens raconter ma vie, et c'est super interessant, lisez    Dim 20 Aoû 2017 - 4:29

Bonsoir, Bonjour, Bonne nuit et Bon reveil a tous ceux qui me lisent malgré ce titre qui semble pourtant arrosé d'alcool ! (et nan pour une fois j'ai rien bu, pas une goutte, promis!)

Et donc, comme le dit aussi si bien ce titre (il est bien mon titre, hein qu'il est bien), je viens pour vous raconter ma vie !

Je suis donc née le 23 avril dans une ville du Centre de L'Eure .. Nan, je deconne. Je viens vous parler d'un truc un peu plus interessant : Ma Precocité, ou plutôt ma relation à la précocité (c'est qu'on est bonnes copines, depuis le temps ♥) Je vous entend déjà : " Ba dit donc Morgane, qu'est-ce qu'on se fout de la tienne, on a deja la notre sur les bras ! " Ce à quoi je vous répondrais : " Exactement ! "

Spoiler:
 

Je disais donc que voila, je pense, au vue de mon age et de l'age de certains utilisateurs du forum, que mon expérience peut etre une bonne chose à apporter, parce que l’expérience est le meilleur guide, et qu'en grandissant j'ai réalisé peut être tardivement des choses, et que, si je peux d'une façon ou d'une autre, ouvrir un peu les yeux de, ne serai-ce qu'un, d'entre vous, j'en serai un peu plus heureuse. Apres si ça se trouve vous avez deja tous réalisé tout ça et je vais passer pour l'attardée du forum ..

ENFIN.



Quand j'étais jeune (Oui, je sais, j'ai 20 piges; jeune, je le suis toujours) J'etais surement comme chacun d'entre nous. J'etais douée à l'école, me posais plein de questions sur plein de trucs dont, en réalité, tout le monde se fout, j'avais du mal à communiquer avec les autres enfants (que, pour être sincère, je trouvais drôlement cons), je pouvais faire 42 choses en même temps, je parlais mal, je marchais pas bien (problème non résolu, surement l'alcool !), et j'étais drôlement sensible (et vla que ça passait du rire aux larmes, et des calins à "je t'envoie à l'hosto") etc etc etc. Bref, je vous fait pas un dessin. (J'etais trop tenté d'en faire un, juste pour la vanne)

Arrive le collège, où tout le monde s'affirme, où les profs commencent à ne plus rien en avoir à faire de ta belle gueule (oui, je suis vulgaire) parce que t'es plus à l'école. Sauf que là plus rien ne va, ça se barre en cacahuète, tu commences à te poser des questions, parce que les autres t'aiment de moins en moins, qu'ils te rejettent, et te font, avec un brio majestueux, prendre ta difference en plein dans la face. En plus, les cours, au collège, c'est drôlement chiant, tu commences à t'ennuyer serieusement, à t'en rendre malade. C'est dans ce joli contexte tout rose que je tape ma plus grosse phobie scolaire. Sauf qu'une phobie scolaire, c'est pas drôle, et j'avais la chance d'avoir une prof calée sur le sujet, ouverte d'esprit, et qui a représenté un réel soutien dans ces années sombres de ma vie. Donc, j'avais le droit à la total, suivi psy, blablabla, et c'est là que ça devient intéressant (parce qu'il est clair qu'avant ça l'était pas). Test de QI, le mot de précocité est employé (faut savoir que c'est pas le seul truc qui cloche chez moi, et que la majorité des "symptomes" de la précocité pouvaient être expliqués par d'autres choses, donc on a découvert ça relativement tardivement). Sur le coup, j'accuse pas trop le truc, je me renseigne, et effectivement je constate qu'on a mis le doigt sur un truc.

J'entre au lycée, le changement de cadre fait que je vais un peu mieux, je rencontre de nouvelles personnes, de nouveaux profs, une nouvelle façon de travailler, et pendant un temps, un tout petit temps, ça me convient. Mais ça vire vite à la catastrophe quand la sensation de changement s’atténue, que mes problèmes me reviennent à la tronche. Et c'est alors que je réalise que le test de QI n'a servi qu'à une chose, une seule : Mettre un mot sur un amas de problèmes. Sans jamais y apporter de solutions viables. Ainsi, plus d'un an après avoir découvert ma précocité, je me mettais à la vivre comme un traumatisme : On m'avait jeté de la poudre aux yeux, en me faisant penser qu'on avait trouvé une solution, quand en fait on expliquait juste mes problèmes. Or, et dieu le sait, dire que ça pue dans la douche parce que l'évacuation est bouchée, ça fait pas sentir meilleur : Il faut la déboucher, l'évacuation.

Arrive la Terminale, Aaaaaah, Merveilleuse année. Troublée par de nouveaux soucis ( "vais-je avoir mon bac ?" "Que vais-je faire l'année prochaine ?") j'en ai oublié, pendant un an, mes soucis d'avant, trop occupée à chialer pour les nouveaux qui me tombaient sur le coin du nez.

Mais, toutes les bonnes choses ont une fin, voilà que j'ai mon bac, et qu'en deux mois, sans prévenir, je me retrouve à me cuisiner ma bouffe TOUTE SEULE, à faire ma lessive TOUTE SEULE, à faire le menage TOUTE SEULE, Bref : J'arrive dans un nouveau monde que je ne connais pas, dans une ville que je ne connais pas, dans un contexte scolaire que je ne connais pas. Et c'est bien évidemment là que tout revient. La solitude, ça aide pas, parce que quand on est seul, on rumine. On tord tout dans tous les sens .. Et je dois bien l'avouer, ma première année de fac fut autant une torture qu'une véritable délivrance. "Pourquoi donc ?" me demanderez vous, à moins que vous ayez dejà cessé de lire .. Dans ma solitude, dans mes longues journées à pleurer seule, dans mes longues soirées de beuveries (quel magnifique euphémisme), j'ai pris du recul, parfois trop.. Et j'ai réalisé, et c'est important, que je devais peut être cesser de tout prendre comme un problème. Non, je n'irai pas dire que la précocité à des avantages, car même ses avantages ont leur coté obscur, mais .. c'est juste une différence. Et quelle belle différence nom de ...

Grâce à la Fac, j'ai put parler à des gens plus ouverts d'esprit, communiquer avec des adultes, à rencontrer un tas de monde ouvert à la discussion; et j'ai pris conscience de ça : On ne voit pas le monde de la même façon (comme c'est joli dit comme ça ♥) et effectivement, seul, ça ne sert à rien. Mais en s'ouvrant aux autres, en partageant notre expérience, en comparant nos visions du bonheur, de la vie, du monde, on peut faire des choses grandioses. Et on avance un peu mieux sur le grand chemin de la vie.

Ainsi, 4 ans après avoir constaté cette différence, en l'ayant considéré pendant presque 3 ans comme la plaie qui me séparait du monde, je me rend compte qu'en réalité, ce n'est ni un atout ni un défaut, c'est une différence.

Me voilà donc ici, à vous dire que c'est à grand coup de différences qu'on fait le monde, et que si certains d'entre vous sont mal dans leur peau, dans leur tête ou dans leur vie à cause de Madame Précocité, demandez vous aussi, si vous êtes mal dans votre peau, dans votre tête, ou dans votre vie, parce que des gens sont bruns alors que vous êtes blonds, parce que des gens sont grands alors que vous êtes petits, parce que des gens aiment le bleu alors que vous aimez le rouge. Rappelez vous bien que si tout le monde aimait que le bleu, et personne le rouge, on aurait peut être jamais découvert le violet (comment ça c'est drôlement crétin comme réflexion ?)

Bref, les jeunes, message de paix et d'amour : Votre précocité n'est pas un boulet à votre cheville qui vous empêche d'avancer, c'est une paire d'ailes dans le dos qui vous permet de voir le monde d'un œil nouveau. Et même si, à terre, maladroits et honteux, vous laissez piteusement vos grandes ailes blanches comme des avirons traîner à coté de vous, n'oubliez pas que d'un coup d'aile, vous serez bien à l'aise dans les cieux, à voir le monde d'en haut, comme personne avant vous.

Et quitte à se la jouer message de paix, je pouvais pas partir sans citer le papa même du message de paix :

Gandhi a écrit:
“Les vérités différentes en apparence sont comme d'innombrables feuilles qui paraissent différentes et qui sont sur le même arbre.”

Bref, il est 4h30, je rend l'antenne; à vous les studios. Je vous aime les jeunes.
Revenir en haut Aller en bas
Bastient753
The King
The King
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Je viens raconter ma vie, et c'est super interessant, lisez    Dim 20 Aoû 2017 - 11:42

Tu nous rends l'antenne, et j'ai donc une excuse pour donner mon avis de petit connard sur notre relation à la précocité :

Je pense que l'on manque d'insouciance et de bon sens. Je pense que l'on se pose trop de questions, et dont la plupart du temps les réponses sont à portée de main.
Je pense que réfléchir relève parfois d'une forme de niaiserie.
Nous sommes adolescents, nous ne sommes pas fils de roi, nous n'avons pas lieu d'être torturés par notre destin.
Je pense, un peu comme toi d'ailleurs, qu'il faut kiffer, vivre, parler, expérimenter, et que tout ça nous fait grandir.

Et je pense aussi, mais ça c'est plus auxiliaire, que la précocité a des avantages et des défauts (je pense à la solitude), et que ça reste une différence d'ailleurs.

(Et j'avoue faire le ménage et sa lessive tout seul c'est chaud)

Assez de je, vous rends l'antenne messieurs mesdames.
Revenir en haut Aller en bas
Simoun1er
The King
The King
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 18
Localisation : Dans les nuages (mais dans le 14 aussi)

MessageSujet: Re: Je viens raconter ma vie, et c'est super interessant, lisez    Dim 20 Aoû 2017 - 14:20

Hum.. Très intéressant tout ça. Je me retrouve bien dans ce que vous dites. Vous lire m'a en effet fait réfléchir. Et m'a même donné envie de moi aussi raconté mon histoire, car même si je ne pense pas le faire, j'envisage tout de même cette possibilité.
Mais mon avis diverge du votre sur un point.
Je pense qu'on ne peut pas et ne devons pas espérer expérimenter comme les gens "normaux". Car même si certains y arriveront, et tant mieux ou tant pis pour eux, je pense que notre différence (et plus pour certains que d'autres), ne doit pas être prise à la légère. Certains, comme moi, sont encore en phase de "travail", pour réussir à sortir de la solitude créée par leur différence (entre autre). Et je pense, qu'inciter des gens comme moi à expérimenter et kiffer la vie comme on le souhaite, c'est un peu comme inciter quelqu'un à conduire un camion-citerne rempli de matières inflammables alors que cette personne n'a jamais conduit... (cette métaphore de routier de l'extrême vous aimez ? Moi carrément! ) C'est le faire foncer dans le mur. Sachez en effet prendre le temps d'apprendre comment apprécier la vie. Tout comme je prend le temps d'apprendre à sociabiliser, car je sais que si je saute des étapes, je me foirerai, et reviendrai à la case départ.
Je pense que notre sensibilité nous empêche de modeler "par la force" notre différence du jour au lendemain. Nous avons besoin de beaucoup de temps pour apprendre à être comme nous le désirons, même si c'est dur à vivre (je pense encore à la solitude). Alors expérimenter, kiffer, vivre et parler oui, mais pas trop vite, car foirer nous fait très mal (d’où le fait que j'ai parlé de notre sensibilité juste avant). Enfin ce n'est que mon humble avis, ne fonctionnent surement que pour moi (et encore!).

CEPENDANT !
Je pense que malgré ce que j'ai dis au dessus (qui est quand même un peu négatif), notre différence peut se cultiver et devenir plus qu'une différence... Une force!
Nous réfléchissons plus vite, nous ressentons plus forts, et nous sommes passionnés dans tout ce que nous faisons (avec plaisir). Imaginez ce que ce cela peut devenir une fois "dompté" ?!
Je vous rappelle tout de même que nous sommes les premiers ! ((voix aiguë d'enfant curieux) mais dis moi tonton Simoun, les premiers quoi ?!) Eh bien nous sommes les premiers zèbres à le savoir ! Eh oui ! Rien que nos parents, si ils sont surdoués, ne peuvent le savoir que depuis quelques années. Et leurs parents, n'ont surement jamais pu le savoir, ou bien trop tard ! Alors imaginez l'avantage que nous avons ? Nous pouvons nous soutenir dès le plus jeune âge, nous pouvons créer notre communauté, maitriser notre différence, et devenir vraiment très très doué dans ce que nous désirons, car malgré tout, l'avantage que nous avons est énorme. Et nous nous devons de l'utiliser. Alors oui vivez, kiffez et faites tout ce que vous souhaitez (si vous vous y sentez prêt) ! Et cultivez ce que nous avons, et qui peut devenir un vrai pouvoir dans un tas de domaine.

Oui c'était dur d'être seul quand on comprenait pas pourquoi, et d'avoir personne pour nous consoler quand on pleurait.
Oui c'était dur d'être incompris par les autres que l'on ne comprend pas, et de pas comprendre pourquoi.
Oui c'était dur, mais maintenant il est temps qu'on fasse quelque chose de positif avec tout ça, non ?

Je crois qu'il est temps qu'on parle de choses positives, car il y en a en effet au moins autant que de choses négatives, il faut juste apprendre à les utiliser, et pour ça on peut s'entre aider. Arrêtons de nous écraser sous prétexte qu'il faut pas qu'on paraisse supérieurs. On en a assez bavé pour avoir le droit à du bonheur à la pelle.
Il est en effet temps de vivre, mais nous, on peut vivre plus fort.


(PS. un sujet on l'on parle des avantages de la précocité, et comment les obtenir/utiliser, serait peut être pas mal non ?)


Dernière édition par Simoun1er le Dim 20 Aoû 2017 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eleutherodactylus
The King
The King
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Je viens raconter ma vie, et c'est super interessant, lisez    Dim 20 Aoû 2017 - 14:47

Bastient753:

Je suis d'accord avec toi, On se prend beaucoup trop la tête, moi la première. C'est une chose qu'on me reproche souvent, ce questionnement constant .. Mais je pense que ça fait partie de notre vie, du moins, j'en ai fait mon quotidien, et globalement, même si parfois c'est une sacré source d'angoisse, je ne m'en porte pas si mal.

Simoun1er:

Je vais commencer par une chose : Tutoie moi, par pitié !
Je serai ensuite très ravie d'entendre ton histoire !

Très sincerement, je comprend que ça puisse paraitre "fou" de vouloir frequenter et tenter de comprendre les gens "normaux", et bien sur, je t'invite à ne pas conduire ce foutu camion citerne avant d'avoir passé ton permis ! Je pense qu'il y a un moment ou il faut accepter sa différence, apprendre à la maitriser (genre super pouvoir magique) pour pouvoir tenter, je dis bien tenter de "communiquer" avec les autres. J'essaie simplement de vous inciter à faire cette demarche de tolérance : Aimez vous, et vous pourrez peut etre tenter d'aimer les autres. Je vous jete pas dans les bras d'un inconnu et vous disant de lui taper causette.
Et bien sur que oui, on risque toujours de se prendre une grande baffe dans la gueule et d'en revenir au debut de tout. ça m'est arrivé, et ça te detruit, tout ce que tu as fais avant n'a servi a rien, ce monde n'est pas pour toi .. Bien sur, c'est pour ça que je veux aussi vous inciter à prendre votre temps dans votre démarche, rome s'est pas faite en un jour, l'etre humain non plus.

Simoun1er a écrit:
CEPENDANT !
Je pense que malgré ce que j'ai dis au dessus (qui est quand même un peu négatif), notre différence peut se cultiver et devenir plus qu'une différence... Une force!
Nous réfléchissons plus vite, nous ressentons plus forts, et nous sommes passionnés dans tout ce que nous faisons (avec plaisir). Imaginez ce que ce cela peut devenir une fois "dompté" ?!
Je vous rappelle tout de même que nous sommes les premiers ! ((voix aiguë d'enfant curieux) mais dis moi tonton Simoun, les premiers quoi ?!) Eh bien nous sommes les premiers zèbres à le savoir ! Eh oui ! Rien que nos parents, si ils sont surdoués, ne peuvent le savoir que depuis quelques années. Et leurs parents, n'ont surement jamais pu le savoir, ou bien trop tard ! Alors imaginez l'avantage que nous avons ? Nous pouvons nous soutenir dès le plus jeune âge, nous pouvons créer notre communauté, maitriser notre différence, et devenir vraiment très très doué dans ce que nous désirons, car malgré tout, l'avantage que nous avons est énorme. Et nous nous devons de l'utiliser. Alors oui vivez, kiffez et faites tout ce que vous souhaitez (si vous vous y sentez prêt) ! Et cultivez ce que nous avons, et qui peut devenir un vrai pouvoir dans un tas de domaine.

Je ne dirai qu'une chose : X-Men.

Et pour finir : Je suis chaude pour le mode d'emploi des avantages de la précocité !
Revenir en haut Aller en bas
Simoun1er
The King
The King
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 18
Localisation : Dans les nuages (mais dans le 14 aussi)

MessageSujet: Re: Je viens raconter ma vie, et c'est super interessant, lisez    Dim 20 Aoû 2017 - 17:07

(moment de réflexion que je vous laisse lire si vous avez vraiment rien d'autre à foutre (c'est chiant et long pour rien dire) )
Je ne sais pas si je suis prêt à la balancer en public, j'ai déjà beaucoup souffert de l'utilisation de cette histoire par des personnes me voulant du mal. Mais bon, d'un autre côté c'est vrai que ça me libèrerai quand même pas mal ! Surtout que je pense avoir besoin de dire certaines choses que je n'ai jamais vraiment dites à qui que ce soit ! Mais bon en même temps ça serait à tout le monde... J'y réfléchis et vais y réfléchir, car concrètement le côté positif est fort, mais le côté négatif aussi ! Surtout que je ne sais pas trop comment vous me verrez si je déballe vraiment tout ce que j'ai à dire ! x)

Pour la première partie de mon message (la plus bordélique aussi...) je ne suis pas sur que tu ai tout compris ! Déjà je parlez aussi pour Bastient, d’où les "vous".
De plus, je ne dis pas ici de ne pas fréquenter de gens normaux trop vite et de pas être tolérant, mais juste de faire attention à ne pas voir trop grand, trop vite!
Ensuite, je ne dis pas non ne pas m'aimer ou que tous les zèbres doivent obligatoirement ne pas s'aimer. J'ai eu une période de ma vie extrêmement difficile (16 ans en fait .__. ) ou je ne m'aimais pas, mais c'est maintenant révolu, et quand je dis que j'ai encore du travail à faire, c'est plus car j'ai encore des restes de ma phobie et anxiété sociale, que parce que je ne m'apprécie pas encore. En fait, j'ai toujours communiqué avec les "autres", j'ai juste plus de mal à les suivre totalement, et à m'attacher à eux. Ce qui me vaut souvent quelques problèmes socialement parlant, mais ça je pense que c'est pareil pour nous tous !
Mais bon, tu as compris le message, en gros, donc c'est le principal.

Pour la deuxième partie, t'a tout compris, j'ai rien à dire de plus ! x)
(en fait si ! Perso j'aurai plutôt cité Batman, les spaces marines, ou la mythologie grecque pour décrire notre puissance... Mais bon soit !)

Très bien ! Qui commence et créer le sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Eleutherodactylus
The King
The King
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Je viens raconter ma vie, et c'est super interessant, lisez    Dim 20 Aoû 2017 - 19:50

ba écoute, si tu as besoin de parler et que tu penses que ça peut te soulager n'hesite pas a envoyer un mp !

Ah la grande barrière des mots, a croire qu'on pense tous la même chose mais qu'en l'exprimant chacun à notre manière on s'y perd .. Donc, excepté ton "vous" j'avais bien compris ce que tu voulais dire xD

Ce n'est pas tant notre "puissance" (wtf) que je compare aux X-Men, mais vraiment cette idée de "creer notre communauté" et "Maitriser notre différence" et je trouve personnellement difficile de comparer ça a Batman, ou aux Marines, dont, en réalité, les seuls différences sont une musculature sexy et un porte monnaie bien joufflu. Mais soit xD Quant à la mythologie grecque, hum .. En realité je ne suis pas sure qu'il y ait une bonne métaphore pour nous décrire : Même les X-Men en soit, c'est erroné. Pour deux grandes raisons :
- Les X-Men sont tous uniques ou presque de pas leur pouvoir. Certes, on peut les mettres dans le même sac puisqu'ils ont tous ce grand point commun d'avoir des pouvoirs .. Mais, si nous considerons que la precocité est un super pouvoir, déjà bonjour la vantardise, nous nous ressemblons quand même bien plus entre nous que les X-Men entre eux
- Les X-Men sont persécutés à une echelle quasi mondiale à cause de leurs pouvoirs. Nous nous sommes oubliés, ignoré .. Pourtant, comme dans le cas des X-Men, j'aime a croire que nous représentons d'une façon ou d'une autre l'avenir de l'humanité, mais c'est très discriminatoire et vantard comme reflexion. Je m'en cache pas.

Ecoute, comme tu veux !
Revenir en haut Aller en bas
Simoun1er
The King
The King
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 18
Localisation : Dans les nuages (mais dans le 14 aussi)

MessageSujet: Re: Je viens raconter ma vie, et c'est super interessant, lisez    Dim 20 Aoû 2017 - 21:01

Et bien c'est la que tu te trompe ! Tout du moins dans mon cas !
Vois tu, je fais beaucoup (5j/7) de musculation. Et tien un diète. Donc pour la musculature, je devrais y arriver.
Je compte bien me servir de mes talents de gros connard professionnel pour arnaquer les gens en masse et être riche.
De plus j'ai été harcelé plusieurs fois, et donc persécuté.
Ensuite je dirai que je suis absolument parfait, et ce en tout point, donc on est aussi bon pour la ventardise.  
Pour finir, comme je suis parfait, je suis forcément l'avenir de l'humanité, et comme je pratique paint ball, airsoft et jeux de simulation tels que Squad, je suis prêt pour la guerre.
En gros, je serai bientôt le maître de l'univers et le président de la terre, et ta théorie est fausse, vu que je rentre dans tous les critères.  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Eleutherodactylus
The King
The King
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 08/06/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Je viens raconter ma vie, et c'est super interessant, lisez    Dim 20 Aoû 2017 - 21:49

Ok considerons Donc que Tu es Batman.

Dans la mesure ou je suis moi aussi relativement musclée, que j'ai un esprit scientifique très aiguisé, et que je me met facilement en colère, je suppose que ça fait de moi Hulk.

On derive non ? Parce que comparer les precoces à des gens en possession de super pouvoir, passe encore, mais a une union de super heros qui seraient un melange de DC et de MARVEL, ça, passe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Simoun1er
The King
The King
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 18
Localisation : Dans les nuages (mais dans le 14 aussi)

MessageSujet: Re: Je viens raconter ma vie, et c'est super interessant, lisez    Dim 20 Aoû 2017 - 22:40

Dans la mesure ou j'ai prétendu être prêt pour la guerre, être riche, et être parfait (quoi que c'est pas totalement faux ça.... Smile  ) je pense qu'on peut dire qu'on a dérapé oui.
Sauf par rapport aux spaces marines. Ils exterminent des races qu'ils considèrent comme inférieures. C'est une cause noble et juste, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Nox_
The King
The King
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 16/07/2017

MessageSujet: Re: Je viens raconter ma vie, et c'est super interessant, lisez    Mar 22 Aoû 2017 - 23:22

Yo, si je suis un super héros, je suis bouncing boy. Et ton titre est putaclic Eleutherodactylus  pirat
Viens sur skype ou discord tu nous manque. :'(
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je viens raconter ma vie, et c'est super interessant, lisez    

Revenir en haut Aller en bas
 
Je viens raconter ma vie, et c'est super interessant, lisez
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je l'ai entendu raconter...
» Moi aussi je viens de m'inscrire!!!!
» Je viens vous raconter ma life 8D !
» Je viens vous dire bonjour !!!
» Je viens juste d'arriver !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ado Précoce :: La précocité :: Moi, Je le vis bien !-
Sauter vers: